Test : 10 questions vérité sur les sites de rencontre

Posté le 10 janvier 2013 avec 3 commentaires

Test : 10 questions vérité sur les sites de rencontre

Pour commencer cette nouvelle année qui s’annonce pleine de promesses*, je vous propose un test sur le ton de l’humour. Petit tour d’horizon des sites de rencontre en 10 questions vérité, utilisateur expérimenté, blasé ou amateur enthousiaste, faites le test et découvrez si vous êtes fait pour les rencontres en ligne !

Arnaque, fake, abonnement à renouvellement tacite, bot, scam… si ce vocabulaire barbare des sites de rencontre ne vous parle pas, je vous conseil vivement la lecture suivante pour un avis éclairé sur le sujet. Certaines questions sont orientées en fonction du sexe mais vous devriez vous y retrouver.

* 73% des célibataires estiment que 2013 est une année propice pour rencontrer l’âme sœur (sondage Opinéa pour le site Serencontrer.com). Ça c’est de l’info ! Les autres, c’est abstinence en 2013 ?

Testez votre expérience des sites de rencontre

  1. Vous avez fait connaissance sur un site de rencontre avec cet homme bien sous tous rapports. Quelques échanges courtois par messagerie et chat, monsieur est à l’écoute, attentionné, vous êtes séduite. Patatras ! Il vous appel à l’aide, il a un gros pépin d’argent :

    Sans hésiter une seconde vous lui proposez votre aide, mais envoyer de l’argent en Côte d’Ivoire vous paraît bien compliqué. Pas de panique, il sait comment s’y prendre et vous envoie par mail le formulaire Western Union pré-rempli, c’est plus sûr.

    Vous êtes désolée, votre abonnement 12 mois facturé en une fois au site de rencontre en question vous a mis à découvert. Vous êtes fauchée.

    Vous le rassurez et lui proposez votre aide, le temps de vérifier avec votre banque… et de déposer une plainte pour escroquerie au commissariat de police du quartier.

  2. Vous faites vos premiers pas sur un site de rencontre. Une jeune femme vous envoie un « poke » (signal, clin d’œil). Sa photo de profil ne vous laisse pas indifférent. Sensible à ses charmes, vous consultez sa page avec intérêt. La belle est entreprenante, elle vous envoie dans la foulée une demande de chat :

    Malheureusement, pour lui répondre, vous devez souscrire un abonnement premium. De peur qu’elle ne s’envole, vous faites péter la carte bleu.

    C’est douteux, certainement une de ces femmes « exotiques » qui souhaitent quitter leur pays…

    Pfff, un bot ou une animatrice pour aguicher et plumer les nouveaux venus.

  3. Ce site de rencontre sponsorise une émission de télé que vous appréciez particulièrement. Votre quotidien en ligne préféré, mais aussi le magazine culturel que vous achetez en kiosque chaque semaine, recommandent ce même site. Vous vous dites : « Voilà un site de rencontre fait pour moi ! »

    Un gage de sérieux et de qualité à vos yeux, aucune hésitation, vous passez à l’acte.

    A 59€ mensuel l’abonnement vous savez maintenant ce que vous payez : une image de marque.

    Vous vous demandez combien peut coûter une page de pub quotidienne sur une chaîne de télé nationale à une heure de grande écoute, certainement beaucoup d’argent. Avec plus de 15 millions de célibataires en France, le business de la rencontre en ligne doit être très lucratif. Quand on vous dit que l’amour n’a pas de prix !

  4. Vous avez consciencieusement rempli votre page de profil et choisi votre photo. Pourtant, vous n’avez toujours aucune visite :

    Vous optez pour l’option « Booster – apparaître en premier ! » à 9,99€, autant mettre toutes les chances de votre côté.

    Ce site est certainement trop populaire, provincial. Vous pensez ne pas correspondre à cette population et décidez de vous inscrire sur Attractive World, le site des célibataires exigeants, parce que vous le valez bien.

    Vous optez pour une photo plus avantageuse : le teint halé, l’œil pétillant et la grâce féline d’une panthère, vos dernières vacances à Capri… avec vos parents en 1989.

  5. Vous craquez pour un bellâtre au romantisme ravageur. Chacun de ses messages est une ode à l’amour. Exaltée, vous montrez sa photo de profil à une copine. Surprise, elle reconnaît là une aventure sans lendemain rencontrée sur un site de rencontre.

    Non, mon précieux, ce ne peut être lui, je l’aime…

    Vous l’avez échappé belle ! Vous êtes déçue mais votre dignité est préservée, vous ne vous êtes pas fourvoyée dans la luxure. A votre copine : «  Quel salaud… sinon, t’as gardé son numéro ? »

    Un serial séducteur ! Bonne joueuse, vous lui donnez rendez-vous. Petit resto, roucoulades, vous l’invitez à prendre un dernier verre chez vous… puis, vous l’attachez à votre vélo d’appartement pour une séance photo explicite avec votre copine Mylène, maîtresse dominatrice BDSM. Bien sûr, vous postez dans la foulée les photos sur sa page Facebook dont vous avez soutiré le mot de passe sans beaucoup de résistance.

  6. Vous avez trouvé la perle rare. Son profil vous ravie, elle est tout ce que vous cherchez. Sa photo vous laisse songeur et qui plus est, elle habite la même ville que vous.

    Vous lui envoyez un petit message sympa. Avec un peu chance elle sera sensible à votre prose… Mais prenez votre mal en patience, ce n’est que le 65ème message qu’elle reçoit aujourd’hui.

    Vous la snobez et préférez attendre qu’elle vous repère.

    Un fake ! Encore un pervers qui se fait passer pour une nana canon…

  7. Mare du céliba, vous avez décidé de sauter le pas et de vous inscrire sur LoveStory, un site de rencontres sérieuses pour trouver le grand amour, peut-être l’homme de votre vie. Mais dès vos premiers contacts, c’est surtout des plans culs qu’on vous propose.

    Vous pensez être vieux jeu. L’amour, la séduction, le romantisme ne sont plus ce qu’ils étaient.

    Vous êtes dubitative, entre deux répliques salaces, votre interlocuteur vous affirme s’être inscrit de son côté sur le site CoquinCoquine pour des rencontres faciles.

    Il fallait s’en douter, LoveStory, CoquinCoquine utilisent une marque blanche et partagent donc une base de données commune avec d’autres sites tels TopCougar, RencontreChaudasse, ou encore RDVGay. Plus on est de fous, plus on rit !

  8. Vous avez trouvé un site de rencontre dédié aux passionnés de crochet tendance DIY. « Génial, des célibataires qui partagent ma passion ! » Pourtant, vous vous sentez bien seule sur le site depuis votre inscription.

    Vous persévérez et décidez de camper « online » à l’affût du moindre mouvement. Peut-être dénicherez-vous l’unique célibataire français qui sévit dans le petit monde des passionnés de crochet.

    C’est l’été, la saison n’est pas propice au travail de la maille, vous prenez votre mal en patience. A l’automne, il devrait y avoir foule.

    Soyons réaliste, Il y a combien de mecs célibataires passionnés de crochet susceptibles de s’inscrire sur un site de rencontre, qui plus est… celui-ci ? Les sites de niches c’est chiant, on s’ennuie grave.

  9. Ce site de rencontre vous propose de vous connecter avec Facebook. Quelle bonne idée, l’inscription se fait en deux clics.

    Oops, votre copine vient juste de lire la notification qui l’informe de votre inscription ainsi que tous vos amis. Vous avez oublié de cocher la case « confidentialité ».

    Partager vos photos, vos amis… vous n’avez rien à cacher, c’est ça le web social ! Vos amis apprécieront sûrement votre générosité.

    (hipster mode :) Vous avez résilié votre compte Facebook l’année dernière…

  10. Vous avez souscrit un abonnement un peu trop rapidement, Vous êtes déçu, le service ne correspond pas à vos attentes. Le site de rencontres en question vous a tout de même délesté de 200€ pour cet abonnement 6 mois :

    Vous n’avez pas lu les CGU (le petit lien est en bas de page, écrit en gris clair). Dommage, dans 6 mois vous serez à nouveau ponctionné de 200€ sur votre carte bleu alors que vous n’avez jamais remis les pieds sur le site. Paiement en une fois et renouvellement tacite, le double effet abonnement des sites de rencontre.

    Vous estimez êtes victime d’une arnaque. Vous contactez une association de défense des consommateurs, engagez des poursuites. Vous prêchez obstinément sur le web à qui veut l’entendre vos mésaventures. On ne vous y reprendra plus !

Résultat »

Je pense que vous l’aurez compris, si vous avez lu le test en entier, il n’y a pas vraiment de résultat pour un profil de réponses données, mais l’intention générale de mettre en lumière le comportement détestable, malhonnête de certains individus, les pratiques douteuses ou maladroites des « marchands d’amour » et la désillusion de nombreux utilisateurs. Heureusement quelques sites sortent du lot et des couples de tous âges se rencontrent sur internet tous les jours. Si vous optez pour la rencontre en ligne, vous devez trouver votre propre chemin, choisir le ou les sites de rencontre qui vous conviennent en utilisateur averti et prudent.
Comme d’habitude je vous invite à réagir ci-dessous via les commentaires. Faites-nous part de votre propre expérience.

3 commentaires

  • ciliaaa 14 janvier 2013 à 21:15

    Ha ha ! J’ai bien aimé le clin d’oeil crochet : « Soyons réaliste, Il y a combien de mecs célibataires passionnés de crochet susceptibles de s’inscrire sur un site de rencontre ».
    Sinon oui, aujourd’hui mieux vaut bien se renseigner avant de s’inscrire sur un site… Perso je sais lesquels éviter !
    Bonne année 2013 Katrinette :)

  • Meetserious 20 janvier 2013 à 18:27

    Bonsoir Katrinette,

    Je trouve ton article très original dans sa manière de parler des problèmes que posent les sites de rencontre. D’autant que je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis ayant moi-même eu affaire à divers sites que j’ai finis par délaisser… Cela m’a en revanche permis de voir tous ce que les célibataires n’aiment pas dans les sites de rencontres et donné plein d’idées pour un nouveau concept de rencontres que je viens de lancer. Il manquait jusqu’ici sur internet une méthode plus naturelle, plus spontanée, plus authentique pour faire des rencontres. J’ai donc lancé il y a quelques jours Meetserious qui propose de rencontrer directement dans le monde réel des célibataires dans les restaurants. Cela permet de passer un moment plus convivial que de scruter et attendre derrière son écran que quelqu’un daigne bien nous répondre. De plus, mon désir était de prouver qu’un site de rencontre peut aussi être plus éthique, plus humain. C’est pourquoi mon concept veut que 10% des additions des dîners Meetserious au restaurant sont reversés à des associations. Je suis à votre écoute si vous voulez en savoir davantage ;-)

  • mlebihan 7 février 2013 à 21:14

    Et vous trouvez ça drôle ? La rencontre en ligne est une grosse farce qui profite du malheur des gens, incapables de communiquer simplement dans cette société. Les petits malins qui tirent les ficelles derrières cette pléthore de sites de rencontre se bâfrent de notre détresse affective et surtout de notre porte monnaie.

Ajouter un commentaire






Les commentaires sont modérés avant publication.
Les propos inappropriés ou injurieux seront effacés ainsi que toute forme de spam.
Les commentaires plein de fautes ou écrits façon SMS ne seront pas publiés.