POF (PlentyOfFish), un site de rencontres gratuit

Posté le 7 septembre 2012 avec 9 commentaires

POF (PlentyOfFish), un site de rencontres gratuit

Plenty Of Fish est un site de rencontre gratuit très populaire outre-atlantique, au Royaume-Uni et en Australie. En France, vous avez peut-être déjà entendu parler de PlentyOfFish mais de là à retenir son nom, c’est une autre histoire. Une version francisé récente, associée à un nom de domaine plus frenchy friendly – POF -, devraient faciliter les choses.

La petite histoire

PlentyOfFish c’est avant tout une histoire comme on les aime sur internet, celle d’un geek malin et obstiné. Notez tout de même que le geek en question – Markus Frind – est crédité pour ses recherches par l’un des lauréats 2006 d’une médaille Fields (l’équivalent du prix Nobel en mathématiques). Frind est l’auteur d’un brillant algorithme de calcul sur les suites de nombres premiers à partir d’un simple ordinateur individuel, domaine jusqu’alors réservé aux supercalculateurs.

Nous sommes en 2002, Markus Frind, jeune diplômé canadien en nouvelles technologies, souhaite apprendre un nouveau langage de programmation informatique. Il cherche une application concrète pour tester directement ses nouvelles connaissances et choisi alors de développer un site de rencontre pour la diversité des techniques mises en œuvre. Sa ligne de conduite est simple, limiter au maximum les coûts (il ne dispose d’aucun budget) et garder une mainmise totale sur le projet (le travail d’un seul homme). Une économie de moyens qui passe donc par l’optimisation et la simplification du fonctionnement du site avec la création de routines et d’algorithmes dont il a le talent.
Frind est convaincu que les utilisateurs ne doivent pas payer pour faire des rencontres en ligne. Il glisse habilement quelques publicités sur son site pour assurer ses frais de maintenance et garantir ainsi la gratuité du service. Un choix judicieux et surtout bien pensé : une interface sobre mais efficace, des outils puissants… Le bouche à oreille fonctionne, POF dépasse rapidement son statut confidentiel et prend de l’ampleur, l’expérience est un succès.

« Success story » : POF, le projet d’un seul homme

PlentyOfFish est un site de rencontre gratuit très fréquenté avec plusieurs millions de visiteurs mensuels (mais très largement anglophones). L’équilibre entre gratuité et publicité fonctionne contrairement à d’autres sites qui s’y sont essayés sans succès. Les utilisateurs sont enthousiastes et participent activement au développement de POF (modération sur les forums, organisation d’événements offline…)
Le plus stupéfiant c’est que Markus Frind est seul à la barre. Jusqu’en 2008, il pilote le site et ses quelques serveurs depuis son appartement de Vancouver et assure tous les postes à la fois, là où ses concurrents dépensent des budgets conséquents en publicité, infrastructure ou personnel. En 2008, POF génère 10 millions de dollars de chiffre d’affaire annuel par la publicité dont plus de 50% en bénéfice net. Frind affirme à l’époque qu’il peut assurer la maintenance du site à raison de deux heures de travail journalier. Mais la notoriété croissante de PlentyOfFish, ses 30 millions d’inscrits, l’oblige à changer de statut professionnel. Il se décide finalement à embaucher quelques employés… pour répondre aux centaines de mails qu’il reçoit tous les jours.

Comment se mouiller sans se noyer sur POF

POF est un océan où il ne suffit pas de savoir nager. Bien appréhender son environnement, s’orienter et reconnaître les siens seront capitales pour dénicher un partenaire et éviter la noyade en haute mer (trop de monde, trop de choix) ou boire la tasse en barbotant avec le menu fretin (les indésirables). Ces conseils sont valables pour tout site de rencontre mais la gratuité et la multitude incitent ici à redoubler de prudence. Si vos recherches se limitent à l’hexagone, les français sont encore peu nombreux et sorti des grandes villes, on frôle l’abîme.
POF vous donne tout de même un coup de pouce et propose des options de matching pour baliser vos recherches. Il vous oriente sur des profils sélectionnés en fonction de vos affinités avec ces personnes (test de personnalité, questionnaire sur vos besoins émotionnels, analyse de votre comportement sur le site…).
POF fait des appels du pied au payant mais continu de garantir la gratuité du service de base : quelques fonctionnalités optionnelles payantes (via l’utilisation de crédits) et un abonnement – le compte premium – dont l’intérêt principal est de vous assurer une visibilité accrue.
La traduction du site est pour le moment encore incomplète et perfectible, certaines sections en anglais pourraient vous dérouter si vous n’êtes pas à l’aise avec la langue de Shakespeare.

9 commentaires

  • Zac 28 novembre 2012 à 09:21

    Ce site de rencontre est un vrai vivier de boudins, franchement c’est à croire qu’elles se sont passées le mot. Ça ne frétille pas dans la catégorie sardines ici, plutôt des thons et des baleines qui se bouffent les nageoires. C’est sûr pour des rencontres, POF c’est la pêche aux grosses !
    Bref, le site est moche, les filles aussi, quelle perte de temps, encore heureux qu’on ne paye pas pour ça.
    Le thon c’est bon, mangez-en !

    • Katrinette 28 novembre 2012 à 10:03

      Zac le dauphin fait le malin, il a fait sa pirouette, kwik, kwik, kwik…
      « Dans son royaume aquatique, On se raconte sans fin ses exploits fantastiques… » (Michel Legrand)

    • ARISTOLOCHE 9 février 2013 à 18:45

      Les filles ne sont pas plus moches ici qu’ailleurs et pas plus que les mecs !
      D’ailleurs qui vous empêche d’aller draguer les petites sardines ailleurs ??
      Améliorez votre orthographe avant de critiquer publiquement un site gratuit et votre « prochaine » !

  • ciliaaa 28 novembre 2012 à 19:59

    Sérieux Zac, tu crains ! barre-toi du site, y’a pas besoin de poisson comme toi chez POF !
    Perso je trouve ça cool qu’il y ait enfin un site gratuit et sérieux qui arrive en France, ça va un peu calmer les sites payants, avec abonnement, tout ça… Ensuite c’est comme partout, faut savoir trier parmi les poissons et écarter les idiots… hein Zac ! ;)
    Bon article, je vais aller tester !

    • Zac 28 novembre 2012 à 20:46

      Pof, pof, pof… et PLOUF !

    • Her shmidt 10 décembre 2012 à 14:48

      Zac, en vérité, tu n’es pas un dauphin mais un crocodile affamé. Du reste, tu ne nous as pas fait part de ta beauté extérieure. En ce qui concerne l’intérieur, la démonstration est magistrale ! Attention quand tu vas à la charcuterie, tu pourrais te faire attaquer. Tu es vraiment pathétique.

      Merci à ce Canadien opiniâtre qui… se fera racheter son site, une éternelle histoire !

    • ciliaaa 13 décembre 2012 à 21:39

      D’ailleurs, Zac patauge à visage masqué… Pas sûr que le thon ce ne soit pas lui ! ha ha ! Plouf…

      Sinon POF, j’ai testé, ce qui est bien c’est que c’est vraiment gratuit, pas d’abonnements cachés ou autres arnaques et pas de thons à l’horizon. Enfin, comme les autres sites : un large choix de poissons et quelques contacts bien sympathiques pour ma part.
      Comme tu le dis Katrinette, POF donne un coup de pouce et propose des options de matching pas mal, il y a aussi l’option « faire coucou » qui est marrante. Un peu comme sur Adopte Un Mec tu valides ou pas les hommes qui t’intéressent en regardant leur photo !
      Affaire a suivre…

  • mr bonhomme 27 avril 2013 à 22:11

    Le problème avec les sites de rencontre gratuits comme POF c’est que les trois quarts des personnes qui s’inscrivent ne vont pas au bout de leur démarche, certains ne savent même pas ce qu’ils font là, des touristes. C’est gratuit donc pas la peine de se fouler. Quand on paye l’entrée, on en veut pour son argent, on se motive et on fait bien les choses pour mettre toutes les chances de son côté. Là, c’est le minimum syndicale…
    Zac est un grossier personnage mais il met le doigt là où ça fait mal.

  • caniquit 28 juin 2013 à 18:39

    Très bon site , j ai eu la chance de faire des recontres merci .

Ajouter un commentaire






Les commentaires sont modérés avant publication.
Les propos inappropriés ou injurieux seront effacés ainsi que toute forme de spam.
Les commentaires plein de fautes ou écrits façon SMS ne seront pas publiés.