Evolution de la rencontre au fil des siècles

Posté le 11 juin 2012 avec aucun commentaire

Evolution de la rencontre au fil des siècles

Aujourd’hui les rencontres amoureuses se font sur internet, lors de soirées entre amis ou encore en discothèque. La plupart d’entre nous s’accorde sur l’idée que le sentiment amoureux guide naturellement nos choix. Mais autrefois, bien souvent l’heureux élu ou la promise n’avaient pas la préférence du cœur. La rencontre a beaucoup évolué au cours des siècles. Comment s’y prenaient nos ancêtres? Quelles ont été les grands changements? Voici les principales étapes de la rencontre au fil de l’histoire.

L’ère du mariage arrangé

Avant même le moyen-âge, les rencontres étaient programmées avec le mariage arrangé. Les mariages d’amour n’existaient pas. Le mariage de convenance était d’usage dans les familles aisées comme dans les familles pauvres. L’individu et l’amour n’étaient pas de concepts présents dans les mentalités à cette époque. La mariage et les rencontres étaient avant tout utiles. Ils avaient pour but de servir à la communauté, de renforcer une famille et d’offrir une certaine stabilité sociale.
Les rencontres ne contenaient aucun jeu de séduction mais servaient uniquement à connaître son futur époux ou sa promise.
Dans une famille, les parents décidaient du sort de leur enfant en choisissant la personne avec qui il allait se marier. Le couple n’était donc pas lié par un sentiment d’amour. Il apprenait à se connaître et à cohabiter sous le même toit tout en formant une famille.
Si en France, les mariages de convenance ne sont plus en vigueur, certains pays ou communautés pratiquent toujours cette tradition culturelle.

Les lieux de fête, l’un des piliers majeurs de la rencontre

Au fil des siècles, la perception des relations et du mariage s’est modifiée. L’amour est entré dans les mœurs. Les relations de convenance ont peu à peu laissé place aux relations sentimentales.
A partir du moment où les célibataires ont pu choisir d’eux-mêmes la personne avec qui ils voulaient partager leur vie, la majorité des rencontres amoureuses se sont faites dans des lieux populaires et festifs. Durant de nombreuses années, les bals populaires et les guinguettes ont permis à des millions de personnes de se rencontrer, notamment au cours de la première moitié du XXème siècle.
A partir des années 1970, les discothèques sont devenues très populaires, notamment grâce à l’apparition de la musique disco. Les boites de nuit sont alors devenues un lieu très apprécié pour faire des rencontres. Bien souvent associées à des relations futiles, sans lendemains, les discothèques permettent néanmoins de faire des rencontres qui débouchent sur des relations durables et sérieuses.
Les bars de nuit ont rapidement fait partie des endroits préférés pour faire des rencontres.
Les festivals et les concerts sont également devenus des lieux très favorables aux relations amoureuses. Le fête et la proximité avec les gens ont bien souvent permis de faciliter les rencontres.

Internet et la révolution de la rencontre

La popularité croissante d’internet à la fin des années 1990 a permis à de nombreux sites web spécialisés dans les rencontres de voir le jour. Trouver l’amour est alors devenu beaucoup plus facile. En remplissant un simple profil, de nombreuses personnes peuvent faire connaissance avec d’éventuels prétendants de manière virtuelle.
Timidité, complexes, peur des autres, tous les problèmes sont résolus avec les sites de rencontre. Désormais, tout le monde peut rencontrer plus facilement des personnes sans avoir à se déplacer.
Le boom d’internet coïncide également avec la difficulté croissante ces dernières décennies de trouver un compagnon de vie. La pression des médias, la société sont autant d’éléments qui ont contribué à l’augmentation des situations de célibat.

Les rencontres du futur

Face à cette difficulté qu’éprouvent les célibataires pour trouver l’âme sœur, de nouvelles méthodes de rencontre ont vu le jour. Toutes plus originales les unes que les autres, ces méthodes ont pour but de multiplier les chances de trouver une personne avec qui partager sa vie.
Le speed dating est l’une des premières méthode à avoir vu le jour. Généralement organisé dans un bar, il consiste en une série de tête à tête limité dans le temps – souvent très court – où l’on échange avec l’autre pour saisir les éventuels points d’affinités. Un signal sonore met fin à la rencontre et laisse place à une nouvelle. Le soft dating, plus pausé, est un autre moyen de faire des rencontres. Les célibataires se réunissent pour échanger autour d’un brunch dominical dans une ambiance élégante. Le market dating, quant à lui, consiste à faire son shopping exclusivement entouré de célibataires.
De nombreuses autres façons de rencontrer des célibataires ont été inventées au cours des dernières années. Les pastas party réunissent les célibataires autour d’un plat de pâtes, la dark party consiste à faire la fête entre célibataires dans l’obscurité tandis que dans la quiet party le silence est de mise et les participants communiquent entre eux grâce à de petits papiers.

Toutes ces activités sont donc mises à profit pour permettre aux célibataires de se rencontrer et peut-être de trouver l’amour. Les idées ne manquent pas, tout est bon pour créer l’occasion, déclencher la rencontre, avec plus ou moins de succès.

Ajouter un commentaire






Les commentaires sont modérés avant publication.
Les propos inappropriés ou injurieux seront effacés ainsi que toute forme de spam.
Les commentaires plein de fautes ou écrits façon SMS ne seront pas publiés.