Comment savoir si je lui plais ?

Posté le 28 mai 2012 avec 43 commentaires

Comment savoir si je lui plais

Être attiré par une personne, savoir si on lui plaît… Ce n’est pas toujours évident. Certains n’auront aucun mal à tenter une approche et risquer de se faire rejeter, alors que pour d’autres cela n’est pas envisageable. Il vaut mieux évaluer la situation avant de se jeter dans la gueule du loup. Mais comment savoir si on plaît ? Il existe bon nombre de signes pour obtenir une réponse satisfaisante à cette petite question anodine, qui se révèle être plus compliquée qu’elle n’y  parait… Elle mérite donc une attention particulière.

Les signes qui ne trompent pas

Le regard est très important pour savoir si on plaît à quelqu’un ou non. Il peut dire beaucoup de choses. Il faut savoir lire dans les yeux de l’autre. Des regards furtifs ou appuyés… Un détournement de regard… Cela traduit souvent de l’attirance. Et puis nos yeux nous servent aussi à inspecter celui qui nous attire, à le « mater » comme certains pourraient dire. Si l’on peut le ou la surprendre en train de le faire, c’est un signe de plus.
Si la personne qui vous plaît vous fait son plus beau sourire alors que vous la regardez, c’est souvent que cette attirance est réciproque. Même si cela ne veut évidemment pas tout dire, c’est toujours mieux qu’un visage qui reste statique. On sourit généralement aux personnes que l’on apprécie, c’est comme un petit mot gentil ou sympathique, ça fait toujours plaisir.
Les contacts… C’est un bon test pour savoir si une personne vous plaît. Évidemment certains sont plus tactiles que d’autres. Mais généralement si il ou elle vous touche le bras, la main voire la cuisse pour les plus entreprenants… C’est généralement que vous lui plaisez. On peut provoquer ces contacts sont trop prendre de risques. Sa réaction pourra être d’une grande aide pour déterminer si oui ou non vous lui plaisez.
La parole… Généralement, si une personne est attirée par vous, elle aura tendance à vouloir prolonger votre conversation. Elle vous montrera de l’intérêt, vous posera beaucoup de questions… Et ne vous répondra pas seulement par oui ou par non. Et puis si l’autre rit beaucoup cela démontre une certaine complicité. C’est toujours une très bonne chose de faire rire l’autre.
Si la personne vous invite à boire un verre ou à dîner, elle est intéressée. Si elle propose un second rendez-vous, c’est encore mieux. Et puis il faut savoir analyser ce qu’elle dit, mais ne pas « sur-analyser » non plus, au risque de mal interpréter. « A bientôt » ne veut pas dire « Je suis fou/folle de toi ».

Et son comportement dans tout ça ?

Il existe différents types de comportement traduisant d’une attirance. Autant de signes à analyser pour déterminer si oui on non, on lui plaît. Tout d’abord, si on le connaît, il faut prendre en compte le tempérament de la personne que l’on a en face de soi. Effectivement, si la personne est très extravertie ou au contraire plutôt réservée, les signes ne seront pas les mêmes. Et ils seront plus ou moins évidents à interpréter.
Une personne nerveuse en votre présence est sans doute attirée par vous. Vous l’intimidez, ou alors vous la troublez. Elle peut tripoter un objet, se ronger les ongles, bafouiller ou même rougir. La nervosité est un atout pour vous, c’est le signe qu’il y a peut-être une attirance mutuelle entre vous.
Certains joueront la carte du « désintéressé ». C’est très paradoxal, mais souvent le dicton « fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis » fonctionne, et certains en ont fait leur credo. C’est toujours un risque à prendre car on peut penser que la personne n’est pas intéressée ou pire on peut s’en désintéresser totalement parce qu’elle ne parait pas très sympathique. Ce n’est pas évident de détecter si vous lui plaisez ou non. Pour savoir si la personne joue un jeu, on peut tenter des contacts très discrets, et analyser sa réaction (nervosité…).

Tout en finesse et en subtilité

Le rentre-dedans… Ça passe ou ça casse. Pour savoir si vous plaisez à une personne ou non, il est souvent déconseillé de lui poser clairement la question. En effet on serait tout de suite fixé, mais on risquerait aussi de surprendre la personne et de la braquer. Surtout si celle-ci est timide. Effectivement, ça a le mérite d’être honnête, mais ça ne fonctionne pas à tous les coups. Il vaut donc mieux faire les choses en finesse et être plus subtil. Et puis lorsqu’on cherche à savoir si on plaît ou non à quelqu’un, c’est en quelque sorte le début du jeu de la séduction. Cela peut donc permettre de gagner des points auprès de la personne convoitée.

Savoir si on plaît à quelqu’un ou non n’est pas toujours une mince affaire. Heureusement, il existe de nombreux signes pour nous guider et nous mettre sur la voie. Il faut apprendre à analyser ces signes et ces comportements avant de savoir si oui ou non on peut tenter une approche. Les regards, les contacts, les sourires, la nervosité… Tant de signes positifs à interpréter avant de passer à l’acte. Quand on essaie de savoir si on plaît à quelqu’un, il faut rester discret et être subtil. Il est primordial de bien doser ses paroles et ses gestes pour ne pas faire trop de rentre-dedans, passer pour quelqu’un de trop entreprenant et risquer de lui faire peur. Ce n’est pas toujours évident, mais si on y met un peu du sien, on est généralement rapidement fixé sur les intentions de l’autre personne à notre égard.

43 commentaires

  • Lea 22 octobre 2012 à 01:12

    Je suis paumée… Comment faire quand on est attirée par quelqu’un mais qu’on ne le connait pas vraiment – personnellement –, mais plutôt de « vue », qu’on en sait plus sur lui que lui sur vous… Et comment faire pour le rencontrer ?

    • William 25 novembre 2012 à 11:05

      Salut !
      Il est primordial de ne pas se prendre la tête au risque de compliquer la relation. Soit naturelle et entreprenante (très flatteur pour un homme !). Pour entrer en contact avec cette personne, il faut trouver un sujet de discussion (genre parler des cours, de ses projets, d’un fait d’actualité, d’une personne, …), bref il faut amorcer la conversation (si c’est une personne plutôt réservée, trouver un sujet de discussion où il peut s’exprimer, c’est rassurant pour lui !).
      A la suite de cela tu auras des informations sur lui (ses goûts, …), tu pourras pérenniser votre relation et le rencontrer plus intimement.

      Ce qu’il faut retenir :
      - Ne pas se prendre la tête, être naturelle.
      - Amorcer la discussion sur des sujets futiles (c’est hyper important et cela va conditionner l’avenir).
      - Être entreprenante.
      - Montrer que tu t’intéresses à lui et le mettre en confiance.

  • chlochlo12 17 novembre 2012 à 13:43

    Merci beaucoup, ça m’a bien aidé tous ces petits conseils ! J’étais à fond sur un mec (appelons-le Mathias) et je voulais savoir si je lui plaisais. Alors je l’ai regardé, je lui ai souri (lui aussi) et il m’a dit : « Pourquoi tu me regardes comme ça ? », j’ai rigolé et je lui ai répondu : « Je t’aime bien. »
    Et depuis, on est ensemble (environ 4 semaines) ! Bisous à toutes (et tous) et bon courage.

  • TDK 17 novembre 2012 à 19:08

    Bonjour tout le monde, je suis un mec et j’ai un truc à vous demander.
    Voilà, je suis hyper timide et depuis un certain temps il y a une fille que je ne connais pas, qui est en cours avec moi dans une matière uniquement (donc je la voie peu) et elle me plait beaucoup. J’ai un pote dans cette heure qui la connait bien à qui je raconte tout. Je finis donc par ajouter la fille sur Facebook en trouvant un alibi bidon pour entamer la conversation. Puis je lui parle par textos etc… MAIS je n’ose pas aller au contact. Je devais la voir pendant les vacances et j’ai pas eu le courage de lui demander quand elle était disponible (alors qu’elle m’avait dit que ça lui ferait plaisir qu’on mange ensemble). Bref, le lundi de la rentrée je dis à mon pote la connerie que j’ai fait. Il va voir la fille, en pensant que j’avais lâché l’affaire, et bien sûr il lui pose la question :  » Est-ce qu’il avait ses chances ? » à laquelle elle répond évidemment, non. Donc moi, bien dégouté, je décide de ne plus lui reparler ce qui me paraît normal. Et elle m’envoie deux messages ayant pour but d’entamer la conversation. Je le dis à mon pote qui me répond que vu ce qu’elle fait, elle aurait peut-être menti.
    Je n’ai toujours pas répondu parce que je ne sais pas quoi faire, ni qu’est-ce qu’elle pense, donc j’ai besoin de votre aide. Merci d’avance.

    • Fanie 19 novembre 2012 à 22:39

      TDK, je pense que ton ami a raison. Je t’explique : moi même étant une fille, je réagirais de la même façon. De peur que l’on se moque de moi, je dirais le contraire de ce que je pense (oui, oui ce n’est pas logique mais bon). Bref, une fois que j’aurais dit ça je me rendrais compte de ma connerie et j’essaierais de me racheter.
      Donc je pense que tu devrais lui répondre pour éviter qu’elle soit blessée et qu’après vous soyez mal tous les deux. Voilà, j’espère t’avoir aidé.

  • Persephone31 18 novembre 2012 à 01:51

    Intéressant…
    Il ne manque plus qu’à voir comment se déroulent les choses.
    Depuis quelques temps je tente des approches qui me paraissent bien explicites pourtant et au lieu d’y répondre il préfère ignorer ou tout simplement sourire. C’est très très délicat quand la personne est timide. Si les mots ne fonctionnent pas, dois-je tenter un rapprochement physique au risque de l’effrayer ou attendre qu’il se bouge ses petites fesses au risque de passer à côté d’autre chose (en envisageant aussi qu’il ne se rapprochera jamais de moi) ?
    C’est délicat, et dur d’attendre en se posant tant de questions sans réponses.

    • Katrinette 20 novembre 2012 à 12:18

      Personnellement je préfère agir et provoquer les choses. L’attente c’est insoutenable. Si tu le « bouscules » gentiment je ne pense pas qu’il se sauve en courant, un bisous volé par exemple (« désolé, j’en avais envie… »). Le timide maladif est du genre passif et peut attendre coincé dans sa bulle, même éperdument amoureux, jusqu’à la fin des temps. Il faut l’amener à réagir, à se prononcer sur la réciprocité (ou non) de ses sentiments.

  • Cassy 19 novembre 2012 à 12:52

    Coucou,
    Tous vos conseils me montrent bien ce que j’ai essayé de faire depuis un an. Je vous explique ma situation.
    Je suis amoureuse d’un mec que je ne connaissais pas avant mon entrée au collège. Nous sommes devenus très proche et une complicité c’est formée peu a peu. Nous étions inséparables. Mais depuis bientôt un an et demi, il m’ignore totalement. Le changement d’attitude a été brutal. Je ne sais plus quoi faire ! Mes amies me disent de passer à autre chose, de l’oublier comme il m’a oublié mais je n’y arrive pas. C’est le premier mec dont je suis amoureuse, ma mère me dit que j’ai encore le temps mais ça fait deux ans que je l’aime, presque 2 ans et demi. S’il vous plait, j’ai besoin de conseils autres que ceux de mes amies qui ne connaissent pas se que je ressens.
    Merci

    • Katrinette 20 novembre 2012 à 12:30

      Cassy, un seul conseil (et c’est bien souvent le meilleur) : le dialogue, discuter. Tu vas le trouver toi et pas un intermédiaire, tu lui demandes ce qui cloche, pourquoi il t’évite, ses sentiments pour toi (amour / amitié / il s’en fou). Il te faut des réponses et échanger avec lui pour éventuellement retrouver cette complicité ou bien passer définitivement à autre chose.

    • Cassy 24 novembre 2012 à 13:36

      Merci pour le conseil, je vais essayer de le faire (même si je rougis très très facilement). J’espère que ça va marcher !

    • cassy 20 décembre 2012 à 09:02

      Je n’arrive toujours pas à parler avec lui. Dès que j’essaye de lancer une conversation, il l’esquive en trouvant toujours une excuse. Pourtant, il n’arrête pas de me fixer dans la cours. Quand je le regarde il tourne la tête et quand je ne le regarde plus, c’est lui qui me regarde. Qu’est-ce que tout ça veut dire ?

  • Cookie 19 novembre 2012 à 21:22

    Salut, moi je ne sais pas trop quoi penser de ces conseils (géniaux) mais insuffisants pour moi car celui pour qui j’ai craqué a une petite amie donc, peut-être essaie-t-il de ne pas faire du mal à sa relation ? Qu’en pensez-vous ?

    • Katrinette 23 novembre 2012 à 20:16

      Cookie c’est un terrain délicat et miné ! Il te manifeste de l’intérêt ? Il te regarde ? Je vais sans doute me répéter mais tu devrais discuter avec lui, c’est le meilleur moyen de faire évoluer la situation.

  • Sacile 23 novembre 2012 à 19:34

    Bonjour, j’aimerai que l’on m’éclaire. Je suis amoureuse d’un garçon dans mon école, mais le problème c’est que je n’arrive pas à l’analyser, « à lire en lui », même en respectant à la lettre vos conseils (et l’autre problème c’est que je suis amies avec son frère et je n’ai aucune envie qu’il sache mes sentiments). Bref, quand on se rencontre dans la cour de l’école, quand je le dévisage, il se détourne, regarde ses chaussures ou le ciel mais quand il voit que je ne le regarde pas (ou qu’il CROIE que je ne le regarde pas), lui me regarde. Je ne sais pas quoi penser…

    • Katrinette 23 novembre 2012 à 20:01

      Je pencherai pour de la timidité Sacile. C’est assez classique comme cas de figure. Tu devrais lui parler, l’aborder. pour faciliter le contact tu peux te servir de son frère comme alibi : « Salut, t’es le frère de bidule… » sans t’éterniser sur bidule mais plutôt en t’intéressant à lui, à ce qu’il fait. C’est la clé !

  • Nora 23 novembre 2012 à 21:26

    Bonjour,

    J’ai bien lu tout ce que vous avez écrit, je suis dans le même cas. Il y a un garçon qui se trouve dans ma classe et qui me plaît. On se parle en journée mais aussi en soirée, par textos. Tout les signes y sont : le regard, le toucher… Mais rien n’avance, cela reste comme un jeu, peut-être comme une phase de découverte, mais la question c’est combien de temps ça va durer ? j’aimerai faire accélérer les choses mais je ne sais pas quoi faire, ni comment. Je suis timide, lui aussi. Et l’exemple du baiser volé met impossible, je n’en suis pas capable ! Que me proposeriez vous ?

  • anne03 24 novembre 2012 à 20:03

    Bonjour,
    voilà, dans mon travail on fait appel à des prestataires de service. Pour un de ceux-ci le contact que j’avais a changé, donc pour une prise de connaissance notre nouveau contact est venu se présenter. Le soir quand je suis allée sur internet, j’ai vu qu’il m’avait envoyé une invitation pour rejoindre son réseau, j’ai accepté. Mais je ne sais pas ce que cela signifie.
    Si quelqu’un peut m’éclairer.

  • Anne-sophie 26 novembre 2012 à 08:49

    Je suis amoureuse d’un garçon que je connais depuis plus de 15 ans. J’ai toujours eu une attirance pour lui mais j’étais très réservée et peu sûre de moi, donc je n’avais jamais rien tentée ! On s’est revu plusieurs fois et ENFIN nous sortons ensemble depuis 3 semaines. C’est lui qui a fait le premier pas, je me rends compte que je tombe amoureuse et ça me fait peur, si vite ! Lui je ne sais pas, il prend un air détaché. Cependant d’office le vendredi soir il reste avec moi toute la nuit ! Comment voir si ce n’est pas une histoire sans lendemain ?

  • Saperlipopette 26 novembre 2012 à 13:24

    Bonjour,
    Il y a un garçon qui me plaît énormément, c’est le petit frère d’une amie. On est allé à une soirée ensemble récemment, et beaucoup d’indices que vous donnez coïncident avec son comportement, ce qui pourrait dire que je lui plais aussi. Seulement c’est quelqu’un de très sociable et il dansait avec ses amies de la même façon qu’avec moi. J’ai analysé la situation et je crois qu’il me regardait différemment, et me disait très souvent « je t’aime vraiment beaucoup ». Comment savoir s’il est comme ça naturellement, un « mec à fille » comme on dit, qui ne se rend pas compte qu’il séduit tout ce qui bouge, ou bien si je suis vraiment une personne qu’il apprécie beaucoup (mais dans la « friend zone »), ou si justement il est très intéressé par moi ? Merci pour votre réponse !

  • Anomym33 26 novembre 2012 à 23:00

    Bonjour,
    Voilà je suis quelqu’un de très timide. Il y a sept ans, je suis tombée amoureuse d’un mec. Bien sûr, dès que j’étais devant lui je n’arrivais vraiment pas à ouvrir la bouche, je restais muette de peur qu’il me trouve ridicule. Au début de notre rencontre je pense qu’il s’intéressait vraiment à moi, il m’envoyait des textos super mignons et tout, mais vu que quand on se voyait je parlais pas, il s’est vite lassé… Maintenant il est en couple. Le problème, c’est qu’après sept ans je pense toujours à lui, je n’arrive pas à l’oublier, c’est horrible, il me manque et je ne sais pas quoi faire. Je n’arrive pas à passer à autre chose, j’ai énormément de regret. Je me dis que si peut-être je lui avais parlé cela aurait changé les choses, je ne sais pas…

  • Katrinette 28 novembre 2012 à 11:18

    Les filles (puisque vous êtes nombreuses à réagir), suivez les conseils de William un peu plus haut (un des rares garçons à se mouiller ici).
    Il est essentiel d’établir le contact, de parler avec le garçon qui vous plaît pour enclencher les choses, provoquer une réaction et savoir si vous devez persévérer ou tourner la page.
    Je sais bien que ce n’est pas évident, peut-être encore plus pour les plus jeunes d’entre nous, les filles aiment bien « fantasmer » et ressasser leurs idylles indéfiniment. Pourtant, c’est bien par le dialogue que vous débloquerez une situation ou commencerez une histoire.
    Si le garçon ne fait pas le premier pas, allez vers lui, naturellement, échangez quelques mots (vous pouvez rougir, bégayer, c’est touchant et charmant à la fois). Une rencontre où l’on se tombe dans les bras sans un mot, ça arrive moins souvent qu’on ne le pense (on passe encore des slows en boîte ?).

  • Didine16 9 décembre 2012 à 05:31

    Bonjour à tous !
    Personnellement, je suis dans une situation où tous les signes d’attirance sont là. Mais il ne franchit pas le pas, et je pense qu’il ne le franchira jamais…
    Il nie notre attraction alors que son regard me fixe, dévorant et appuyé, il en dit long. Il peut me regarder droit dans les yeux durant une conversation entière. Il me cherche du regard en permanence et manifeste un sentiment de jalousie quand un autre homme m’approche.
    Lorsque nos regards se croisent j’ai l’impression que nous sommes seuls dans la pièce, ça tourbillonne.
    Je ne sais pas pourquoi, il ne veut pas franchir le pas. Est-il possible que je sois la seule à souffrir de cette situation ? Est-il possible que je ressente des sensations en sa présence et que lui n’est aucun sentiment pour moi ?
    J’en suis arrivée à me demander s’il avait déjà eu une petite amie.

    • Katrinette 13 décembre 2012 à 20:50

      Mais Didine c’est une excellente entrée en matière, tu l’as ton sésame ! Tu nous dis que vous avez des conversations, c’est déjà une sacrée étape par rapport à d’autres. Il faut lui demander s’il a, ou a eu, une petite amie, c’est la question à lui poser. Bien sûr pas crûment comme ça, en amenant les choses de manière désinvolte. En fonction de sa réponse tu pourras rebondir dessus pour déclarer, éventuellement, tes propres sentiments à son égard ou l’amener à se dévoiler. On croise les doigts !

  • axelle 9 décembre 2012 à 20:25

    Bonsoir,
    j’ai bien lu votre article qui est très intéressant et je vous explique rapidement ma situation. Je suis très attirée par mon patron (je suis une maman seule avec un fils de 6 ans). Depuis quelques semaines on s’est rapproché, mais j’ai peur que ce soit moi qui me fasse des films. En fait, c’est une personne très pudique et là il me parle de sa vie (sa famille, son parcours scolaire). On rigole bien ensemble, on se regarde beaucoup dans les yeux (très souvent). Je peux lui demander de l’aide il acceptera sans hésiter, il m’a dit deux fois « On fait un bon duo ! », par contre il évite tout contact physique quand je m’approche de lui. Alors, est-ce des signes ou pas ? Je ne sais plus ou j’en suis, tout est prétexte à faire des paris, et à chaque fois il me dit vous pariez tout ce que vous voulez… J’aimerai lui dire ce que je pense mais je n’ose pas.

    • Katrinette 13 décembre 2012 à 20:12

      Axelle, généralement les aventures amoureuses et le travail ne font pas bon ménage, d’autant plus dans une relation patron / employé. Tu dois te projeter et envisager tous les cas de figure. Si votre relation est éphémère, quelles conséquences sur ton job , vos rapports ?
      Il peut très bien avoir un faible pour toi mais ne souhaite pas aller plus loin (pour préserver sa famille, son couple…).
      Personnellement, je ne tenterais rien, j’attendrais qu’il fasse le premier pas. Tu peux essayer de mettre un peu de distance dans vos rapports, rien de définitif et avec parcimonie, c’est pour le tester. Il devrait réagir mais c’est à double tranchant. Soit il s’inquiète de ce revirement et décide de t’en parler, soit il se referme et prend à son tour ses distances, sentant l’impasse.

  • Pichou 14 décembre 2012 à 20:31

    Bonjour, je suis un garçon de 19 ans (19 ans de céliba, j’ai eu une « amoureuse de vacances » une fois, mais sans plus). Je suis très inexpérimenté !
    Je suis en première année d’éco et il y a une fille dans mon cours de droit (option, le seul cours qu’on a en commun) qui depuis 3-4 semaines me dévore des yeux.
    Au début de l’année je la trouvais banale mais depuis j’ai commencer a éprouver de l’attirance pour elle. De temps en temps en amphi, on se fait des « bastons » de regards (je perd tous le temps je suis très timide, elle aussi, mais moi plus lol)
    J’ai essayé une fois une approche à la bibliothèque prétextant ne pas savoir quand est-ce que le cours de droit avait été reporté.
    Puis une autre fois en amphi, je me suis mis devant elle et je lui ai demandé son cours car je n’avais pas le temps de le noter; elle non plus, elle avait pris le tableau en photo et elle m’a prêté son iPhone pour que je note.
    Malgré ces quelques tentatives je ne sais toujours pas quoi faire pour avoir son numéro ni même son prénom. Que Faire ? Aidez-moi please.
    J’en ai marre du céliba !

    • Laeticia 20 décembre 2012 à 19:45

      Bien le bonsoir Pichou !

      Alors, il faut savoir que la timidité est une barrière qui peut s’avérer infranchissable pour certains. Néanmoins, (je sais, c’est compliqué de se débarrasser de ce boulet :S ) si on ne la laisse pas de côté de temps en temps, elle peut devenir une sorte de handicap. Bien que les timides soient craquants au début O:) au court du temps, comme ils n’osent pas faire le premier pas, les filles se lassent et passent à autre chose.
      Tu dis que tu ne lui as parlé que 2 ou 3 fois… Tu ne connais pas son prénom ? Tu peux prétexter ne pas avoir compris un cours et lui demander : « Tu voudrais bien m’aider ? Je suis un peu perdu » et puis quand elle aura fini de t’expliquer, tu pourrais lui dire « En fait, je me rends compte que je ne connais même pas ton prénom » tout ça sur le ton de la rigolade bien sûr.
      Ou pour te rapprocher d’elle, si tu connais certains de ses amis, tu pourrais essayer d’intégrer le groupe, histoire de partager avec elle des « délires ».
      Si tu arrives à rentrer dans son groupe d’amis, de fil en aiguille, tu pourras lui demander son numéro plus facilement.

      Elle te dévore des yeux, c’est plutôt bon signe, ça signifie qu’elle ne te voie pas comme un gars ordinaire, ni comme un boulet. Si tu ne connais pas ses amis, va la voir quand vous êtes dans le même amphi, fais lui une bise, dis « comment ça va ? » des petites phrases faciles tu vois… Ose aller vers elle et tente de trouver un sujet de conversation qui vous rapproche tous les 2.

      Dans tous les cas, essaie de faire sa connaissance, évite le plus possible de passer par un intermédiaire pour avoir son numéro, c’est jamais bien vu.

      Courage ! On est avec toi ! Et puis des fois, certaines situations se présentent sans qu’on ait rien prévu… Et c’est là que les couples peuvent se former.

  • Miraboul 18 décembre 2012 à 22:34

    Je suis perdue… Lors d’une soirée chez mon voisin (que je trouvais déjà très attirant), on s’est parlés, il s’intéressait vraiment à moi, mais étant ivre je lui ai dit « Tu es plus moche que Bambi ! » (la honte, je sais) et quand je suis parti il m’a envoyé : « Bonne nuit, j’espère qu’on se reverra ». De plus, pendant la soirée, il m’a dit « Je ne suis jamais sorti avec une fille plus jeune que moi. » (Je suis plus jeune que lui d’un an) Que dois-je penser ? Aidez-moi, pleaaase !

    • Laeticia 20 décembre 2012 à 19:27

      Bonjour Miraboul !
      Alors, je ne suis pas experte en la matière, ayant connu plus d’échecs que de victoires, mais je peux vous donner mon avis.

      Le fait que vous lui ayez fait une remarque un peu bizarre en étant ivre peut être excusé (en plus, Bambi… il est mignon)
      Qu’il ait dit qu’il n’était jamais sorti avec une fille plus jeune que lui peut suggérer un message à votre attention, peut-être qu’il souhaite tenter l’expérience, qui sait ?

      Et le « Bonne nuit, j’espère qu’on se reverra » signifie sans aucun doute qu’il vous apprécie, que vous êtes intéressante et qu’il aime votre compagnie. Après, amour, béguin ou simple amitié, c’est certainement le temps qui vous le dira.
      Ne vous précipitez pas surtout, prenez votre temps.
      Continuez à papoter avec lui, découvrez vous des centres d’intérêts communs, et qui sait ? Peut-être qu’un jour l’Amour pointera le bout de son nez.

  • nanou 20 décembre 2012 à 13:46

    Je suis une femme de 30 ans mariée et deux enfants. Depuis la rentrée des classes un papa de l’école vient souvent discuter avec moi, maintenant il me fait la bise et me tutoie. Même si je discute avec une autre personne il viendra toujours me faire la bise. Il a aussi une femme et j’ai l’impression qu’il n’est pas le même quand elle est là. Que dois-je penser ? Est-ce que je me fais des idées ?

  • Laeticia 20 décembre 2012 à 18:32

    Bonjour à tous et à toutes, je vois que nous sommes toutes confrontées à des situations un peu particulières, compliquées…

    Alors voilà, j’aimerais vous expliquer ma situation : Au lycée j’avais remarqué un garçon dès le mois de Septembre. Mais comme il m’était parfaitement inconnu, je ne savais pas aller vers lui. Coïncidence ou coup du destin, il y a peu de temps, j’ai enfin fait sa connaissance, par « hasard » si l’on peut dire. On a ri dès les premières paroles, et je l’ai revu 3 ou 4 fois depuis ce premier échange.
    J’ai remarqué certains comportements de sa part qui me troublent un peu. Par exemple juste après m’avoir fait la bise, il m’a enlacée, puis au cours d’une conversation m’a demandé si j’étais célibataire. Après que je lui aie répondu que oui, mais que je cherchais un garçon sérieux et pas une histoire d’un jour et que ce genre de garçon était rare, il m’a répondu « moi je suis comme ça ».
    Et puis d’autres petits trucs comme ça. Il y a deux jours il m’a fait faire 3 ou 4 pas de danse avant de repartir en cours. Il me fait très souvent des sourires et moi… comme une… enfant, je rougis, je cherche mes mots, je ne sais pas toujours quoi dire, mais je fais des efforts, à chaque fois que je le vois, je vais lui parler, je le fais rire etc.
    Pas plus tard que ce matin, il m’a surprise en train de le regarder (on était l’un en face de l’autre, mais en groupe je précise), et m’a demandé « Pourquoi tu me regardes comme ça ? » avec un air surpris et amusé à la fois. Il a ajouté « Ah ! Tu admires ma beauté ! » (oui un peu égocentrique sur les bords je sais…) et pour ne pas tomber dans le cliché de la fille qui se fait griller, j’ai nuancé sur le ton du rire : « Oh, t’es un peu prétentieux. »
    Quand il me fait une bise, il m’enlace presque enfin il est assez tactile, je pense que vous l’aurez très bien remarqué hihi…
    Et voilà, le problème, c’est que j’ai peur de me faire des idées, j’ai peur qu’il soit en train de jouer avec ça, cette peur vient du fait que j’aie déjà connu cette situation il y a 2 mois, le garçon en question m’avait donné énormément de faux espoirs.

    D’après ce qui est décrit (excusez-moi d’ailleurs, car mon histoire est bien longue), pensez-vous qu’il serait possible que ce soit autre chose qu’un simple jeu de sa part ? Pensez-vous que je lui plais ?

    Merci d’avance.

    PS : Cet article est très riche de contenu, et tous les « signes précurseurs de l’Amour » s’y retrouvent. Dans ce qui m’arrive, j’en vois quelques-uns aussi…

    • Laeticia 23 décembre 2012 à 10:03

      Du nouveau… Hier il m’a donné son numéro, m’a proposé de m’asseoir sur ses genoux, m’a fait un calin, un bisou sur la joue. On a parlé par SMS pendant 2h dans la soirée…
      Pouvez-vous me donner votre avis sur la situation ?

    • Katrinette 6 janvier 2013 à 23:54

      Laeticia, maintenant que vous êtes proche tu dois pouvoir lui poser les bonnes questions, en particulier : quel est la nature de ses sentiments pour toi ? Attention à la « friend zone » ! Au vu de ce que tu décris, son comportement est assez atypique pour un garçon de cet âge qui serait amoureux, mais je me trompe surement ;-)

  • juan66 3 janvier 2013 à 04:18

    Bonjour à tous,
    Tout d’abord meilleurs vœux à tous et très bonne année 2013 !

    Venons en au fait, J’ai 25 ans, on peut dire que je n’ai pas eu trop de problème de relations… jusqu’à aujourd’hui !
    Célibataire depuis 3 mois, fin décembre j’ai croisé lors d’une soirée dans un bar une amie d’amis à moi, le seul contact ayant été un « bonjour » et une bise. 3 jours après je revois cette personne au même endroit, nos regards se croisant et se détournant avec un sentiment de « gêne ». Dans ma tête je cogitais déjà à comment je pouvais l’aborder, si je devais demander des infos à mes amis ou autre.
    Le 31 au soir alors que je passais dans ce bar faire une bise à mes amis, l’alcool ayant aidé, je croise cette fille lui souhaite mais vœux et engage la conversation.
    Vous devez vous dire « et bien super, pas de problème, tu es sur la bonne voie ». En effet, bien parti, d’autant plus qu’à la fermeture de l’endroit, accompagnée de sa meilleure amie qu’elle hébergeait pour l’occasion, elle m’invite à continuer la conversation chez elle autour d’un verre (son ami couché après une soirée agitée). Là on se raconte nos vies, nos précédentes relations et j’apprends qu’elle a eu une relation avec un ami que j’apprécie beaucoup (un peu frivole), qu’elle sait qu’il n’est pas sérieux (c’est pou ça qu’elle y a mis fin) et qu’elle a un petit sentiment de « pas fini ».
    A ce moment précis je me dis que c’est cuit, et l’on continu notre conversation, les heures passes, on fait une nuit blanche et l’on en vient à se blottir l’un contre l’autre devant la télé, mes bras l’entourant, la câlinant (mes bras autour d’elle, mes mains dans ces cheveux). Mais pas de bisous ou de gestes plus concrets. Tous les deux on était vraiment bien et à l’aise, câlin et complice. Jusque là tout roule, l’année commence bien. Le reste de la journée l’ami avec qui elle a eu une histoire lui écrit pour venir. Là elle me dit : « Je lui ai dit que j’étais avec toi, je tiens à ce que tout soit clair ». Puis cet ami et d’autres sont venus. Elle était plus distante avec moi, pour ma part je crevais d’envie de la prendre dans mes bras. Ensuite, après mon départ, on s’écrit toute la journée. Le lendemain, idem, dès son levé on s’écrit jusqu’à se dire des choses adorables. Elle me dit qu’elle me trouve super intéressant, gentil et très attentionné. Je me permets donc de lui dire également le bien que je pense d’elle et combien j’ai apprécié le moment. Chose qui passe très bien et on continue de s’écrire toute la journée de plus belle. Là je me dis qu’un belle histoire s’ouvre devant nous, que cette fille me correspond et me plait énormément. Le soir venu elle me dit que l’ami en question (avec qui elle est donc très proche, un peu comme un meilleur ami) passe la voir et qu’ils vont manger un bout chez lui et se regarder une série. Là elle m’écrit jusqu’à une heure avancée de la nuit alors qu’elle était en sa présence, puis plus rien…
    Et depuis je suis comme un fou, surement que je réfléchis trop. Mais voilà, je vous raconte mon histoire car demain je sais qu’elle va m’écrire (du moins je l’espère) et j’ai envie de franchir un pas, lui faire comprendre concrètement qu’elle m’a fait craquer et que j’aimerais la connaitre plus, engager quelque chose avec elle… MAIS JE NE SAIS PAS DU TOUT COMMENT M’Y PRENDRE ! je suis complètement désarmé ! Je sais que la lecture a été longue mais il était important que j’aborde tous les facteurs importants pour la compréhension.
    Merci par avance !

  • Luka 4 janvier 2013 à 13:59

    Bonjour à toutes et à tous, j’ai lu chacune de vos histoires et les conseils qui vous ont été donnés sont pertinents, du coup, j’ose écrire mon histoire en espérant trouver la même aide.

    Je place directement le contexte, je suis un mec de 20 ans attiré par un autre mec…

    Je suis à la fac, en première année de médecine (pour ceux qui ne le saurait pas, elle se passe sur concours très sélectif).
    D’un naturel sociable et déconneur, je connais la plupart des gens de mon amphi, mais il y a un nouveau primant qui me fait perdre tous mes moyens.

    J’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui se passe entre nous mais peut être je me fais des films. Depuis la rentrée, il y a eu des échanges de regards (je te regarde, tu me regardes, je tourne la tête, je te regarde à nouveau…). Parfois, on se cherche du regard dans l’amphi quand on ne s’est pas encore vu (sûr pour moi, mais lui je pense être sûr à 75%).
    Une fois, en étude dirigée avec un pote à moi on se moquait gentiment d’une bizute. Le mec que j’aime bien s’est retourné et il m’a dit en souriant : « c’est pas sympa ». Je me suis senti comme un petit enfant qu’on vient de prendre en train de faire une bêtise. Je lui ai répondu : « ce n’est pas moi, c’est lui ! » (et voilà comment perdre toute crédibilité en 2 secondes…)
    Une autre fois, je lui est dit « salut » dans l’amphi (comme si je le connaissais depuis des années, alors qu’en fait non). Je lui ai demandé une fois son feu aussi.
    Voilà les seuls contacts directs qu’on a eu jusqu’à aujourd’hui, sinon tout au long du semestre il y a eu ces jeux de regards.
    Parfois, dans l’amphi, il venait s’asseoir dans mon secteur (technique d’approche ?), mais quand c’est moi qui allait dans son secteur, il prenait la fuite…
    Après il y a eu la fin des cours vers le 10 décembre, annonçant le début des révisions. Depuis on ne s’est vu qu’une fois à un concours blanc (il était plus loin derrière moi).

    Mais une question reste en suspens : est-il intéressé par les mecs ?

    En fait, j’aimerais avoir vos avis objectifs, et des conseils sur comment agir à la rentrée, en février (d’ici-là, pratiquement deux mois auront passé).
    Les épreuves du 1er semestre auront lieu du 7 au 9 janvier. Une soirée est organisée à la fin du concours (est-ce un endroit adapté pour « lancer une attaque » ?)

    Désolé pour le pavé, j’espère que vous aurez compris ma situation et que vous pourrez me donner des conseils.
    Vous remerciant par avance,
    Luka

    • Katrinette 6 janvier 2013 à 21:47

      En effet Luka, la question essentielle est bien de savoir s’il est intéressé par les mecs. Il peut aussi ressentir quelque chose, mais « lutter » pour ne pas l’admettre s’il n’a pas encore accepté son homosexualité (à 20 ans, c’est courant). Ou il est hétéro, et ça s’arrête là. Bref, la situation n’est pas évidente. Comme dans tous les cas de figure précédents, je te conseillerais bien sûr d’engager le dialogue. Tu n’a jamais vraiment discuté avec lui jusqu’à présent, alors trouve un truc bidon pour amorcer la conversation et voir comment il réagit, si le feeling passe bien, s’il est gêné. Les prétextes sont nombreux quand on se fréquente dans le cadre des études.
      Cette soirée de fin de concours me parait une bonne occasion pour tenter une approche (plutôt que « lancer une attaque » ;-) ). L’ambiance conviviale, la musique, tu peux lui proposer de trinquer. L’accroche peut se faire avec un pote à toi pour que ça soit moins « intime ».
      L’idée c’est de ne pas brusquer les choses mais de tâter le terrain.

  • Elizabeth 6 janvier 2013 à 20:50

    Bonsoir,
    Avec un ami, nous nous connaissons depuis plusieurs années mais nous nous sommes vraiment rapprochés cette année. Il est toujours doux, calme et gentil et je me suis rendue compte que c’est ça que je recherche. Je pense qu’il y a quelque chose entre nous, il a un comportement très ambiguë, il essaie de se retrouver seul avec moi, me parle souvent, fait des sous-entendus, et je suis la seule fille à qui il parle vraiment car il est très réservé. Mais il n’a jamais eu de copine et je ne sais pas comment m’y prendre pour savoir vraiment si je lui plais sans le brusquer, car je sais qu’il ne ferait jamais le premier pas…

  • Tahiti 19 janvier 2013 à 06:02

    Bon voilà je me lance (ça fait longtemps que je connais ce site mais je n’ai jamais eu le courage d’écrire).
    Je suis un garçon et je pense être très amoureux d’une fille qui a un petit copain.
    On se regarde souvent, on est voisin en Maths (c’est la prof qui a fait les places) et en Anglais (anglais c’est notre choix), on discute bien malgré notre timidité réciproque et on rigole de temps en temps. Depuis un moment j’ai l’impression qu’elle s’éloigne de son petit ami (mais j’ai peur que ce ne soit qu’une impression). Je cherche souvent à lui faire la conversation sur Facebook, et depuis un petit moment, j’ai le sentiment qu’elle aussi cherche à la faire.
    Son copain me parait fou amoureux d’elle (elle est magnifique et lui c’est un beau gosse, ils vont bien ensemble, alors que moi je me qualifierai de moyen ++ donc j’ai peur de ne pas faire le poids).
    Je me pose beaucoup de questions : Est-elle amoureuse ou au moins attirée par moi ? Comment son copain réagirait s’il arrivait quelque chose ?…
    Comme vous pouvez le voir je suis totalement perdu malgré le fait que je soit sûr que je lui plais un minimum (mais j’ai peur que ce soit juste de l’amitié).
    voilà, merci à tous :D

  • Anonyme girl 4 février 2013 à 15:45

    Vos conseils sont tous aussi intéressants les uns que les autres, mais dans le cadre où vous êtes en formation professionnelle (j’ai 22 ans), et que vous tombez sous le charme de l’un de vos formateurs qui a 16 ans de plus que vous, que nous sommes une promotion d’à peine dix stagiaires, et que nous sommes deux filles ?
    Quelles seraient vos techniques de séduction et comment savoir s’il y répond ?
    Bien entendu je reste toujours naturelle. Je m’attarde après ses cours et parfois il me demande son avis sur ce qu’on a fait, ce qu’il devrait marquer comme retour pédagogique ou encore s’il a eu raison de réagir comme ça avec telle personne lors du cours. Lorsque j’ai besoin de son aide sur des dossiers et que l’on est côte à côte, je fais en sorte de toujours garder le contact épaule contre épaule (il ne lâche pas le contact pour autant).
    Le souci est qu’il risque de partir l’année prochaine, donc je souhaitais des avis sur un processus un peu plus accéléré en séduction.

  • Lilou 10 février 2013 à 23:20

    De mon côté, cela fait maintenant cinq ans que je connais cette personne.
    Le problème est qu’elle a 3 ans de plus que moi, et qu’en plus de ça, c’est une fille. Elle m’a avoué avoir un penchant bi, mais il me semble qu’elle préfère largement les garçons.
    Nous étions très proches en tant qu’amies, et je l’ai toujours admirée. C’était une sorte de modèle pour moi. Seulement, est arrivé la jour où elle a changé d’établissement, et où de ce fait, nous nous sommes vraiment perdues de vue. C’était surtout moi qui la recontactait, et je lui ai d’ailleurs fait remarquer. Contre toute attente, elle s’est montrée navrée par notre éloignement et m’a dit qu’elle allait tout faire pour y remédier. Seulement, rien…
    Nous nous sommes souvent croisées dans la rue, et à chaque fois, je me montrais plus que maladroite, ou alors j’avais tendance à beaucoup bafouiller.
    Et enfin, cela fait quelques mois qu’elle est revenue vers moi et que l’on se parle de plus en plus (au moins une fois par semaine). Nous sommes redevenues plus que complices, et elle sait également que je suis attirée par les filles. Nous devons nous revoir prochainement, et de ce fait, j’essaie d’interpréter ses réactions face à mes « avances ». Mais je ne sais pas si je suis assez explicite, ou si, au contraire, elle a tout deviné.
    Je lui dis que je l’apprécie vraiment beaucoup, que j’ai besoin de lui parler, que j’ai envie de câlins… Et je n’arrive pas à me satisfaire de ses réactions, qui semblent plutôt « neutres ». Elle me répond avec autant d’enthousiasme, essaie de me réconforter lorsque je lui dis que je ne peux pas me retenir de lui parler en me disant qu’elle m’apprécie comme je suis et que je suis adorable… Mais c’est bien souvent moi qui revient vers elle. Dernièrement, elle m’a envoyé un petit sms rien que pour savoir comment s’était passée ma journée… Mais d’un autre côté, elle ne semble pas réactive, lorsque je lui dis que j’ai vraiment besoin de lui parler. Elle me répond: « oui moi aussi j’aime bien te parler ma puce, et puis ça faisait tellement longtemps qu’on avait pas discuté comme ça, tu ne me déranges pas du tout au contraire :)  » mais pas de « moi aussi j’ai besoin de te parler » ou de « tu me manques ».
    Quelque fois, elle est très froide, d’autres, elle est très bavarde. Je sais également qu’elle se confie beaucoup à moi.
    Après, je ne sais vraiment pas quoi penser. Aurais-je mes chances malgré la différence d’âge ? Devrais-je être encore plus explicite ou je devrais simplement continuer à lui parler ainsi jusqu’à notre prochaine rencontre ? Et surtout, dois-je être câline et tactile pour notre prochaine rencontre ou attendre un peu ?
    Help !

  • Charlotte 12 février 2013 à 13:24

    Bonjour,
    Alors voilà, je suis plus ou moins accro à un mec. Il est plus âgé que moi, plus de 10 ans.
    Il y a 3 ans, il m’avait demandé directement, et j’ai pris peur (comme écrit dans l’article), j’ai répondu un « non » très sec. Je venais de sortir d’une relation qui m’avait vraiment blessée.
    C’est le parrain de ma nièce donc on se voit environ 3 fois par an. Depuis la première fois que je l’ai vu, je me dis que c’est l’homme idéal, j’aime tout ce que je vois de lui.
    On s’est vu ce week-end et j’étais plus qu’excitée, quand il est là, je ne me contrôle plus vraiment. On a parlé, on s’est même un peu confié (pour la première fois). Mon comportement n’est plus le même, même si il a toujours de l’influence sur moi. La dernière fois, j’avais pleuré tout le lendemain et là non.
    Du coup, je ne sais plus. Comment savoir si je lui plais toujours ? Comment savoir si, avant j’aimais l’image que je m’étais faite de lui, et maintenant je craque, tout simplement, pour lui ? Mais surtout, comment vaincre ma timidité ? J’ai peur de lui envoyer ne serait-ce qu’un sms, alors qu’il faut le dire, un sms c’est rien !
    Merci de vos réponses et de votre attention. J’espère qu’avec un regard extérieur ça m’aidera.

  • Lina 17 février 2013 à 19:11

    Bonsoir,
    J’aimerai quelques conseils de votre part. Je connais un homme avec qui je parle depuis 5 mois. Des fois on se cherche en se disant des choses mignonnes. Le truc c’est que je le vois seulement le mardi soir en allant au sport. Pour la Saint valentin je lui ai acheté des chocolats que j’ai mis dans du papier cadeau. Lorsque je lui ai passé il est devenu tout rouge et ma remercié, puis dans la soirée il m’a renvoyé un sms pour me remercier à nouveau. Ce qui me tracasse c’est qu’on en reste toujours au même stade. Je ne sais pas quoi faire d’autre sachant que je ne veux pas paraître trop collante ou trop amoureuse à ses yeux. Notre histoire n’a pas l’air d’avancer plus que ça et ça me rend folle.

  • passiflore 22 avril 2013 à 21:24

    Salut à tous !

    Cela faisait un moment que je n’étais pas venue sur Katrinette, et je constate que cet article me sera bien utile.
    J’ai lu attentivement tous vos commentaires (qui m’ont rappelé certains souvenirs d’ailleurs). A mon tour de me lancer, de vous expliquer ma situation « critique » , en espérant que certains d’entre vous pourront m’aider (un avis masculin serait par ailleurs le bienvenue).

    Alors voilà :
    J’ai 20 ans et il y a un mois j’ai rencontré un mec avec qui j’entretiens depuis une « relation non exclusive », un plan cul quoi.
    Depuis le début je mets un point d’honneur à ne rien éprouver pour lui histoire de me blinder, mais depuis quelques jours les choses changent. Je ne dirais pas que j’ai des sentiments pour lui, mais disons qu’il est en train de mettre le désordre dans ma tête. Je pense souvent à lui et j’ai envie de le voir tout le temps.
    Le seul problème, c’est que depuis que l’on se connait il me fait bien comprendre que les relations longues, très peu pour lui. Mais d’un côté quand on est ensemble on est très complice : on discute de plein de chose, on rit beaucoup, on se raconte nos vies (nos malheurs et nos bonheurs), on se confie. Et puis il y a aussi des petites attentions l’un envers l’autre, des compliments bien placés, des petits gestes affectueux, des regards… enfin tout comme un VRAI couple quoi ! Sauf qu’on ne l’ai pas, à mon grand désespoir… et j’ai envie que ça change !

    Le problème c’est que je n’arrive pas à savoir si je lui plait réellement. Comprenez-bien le contexte : c’est un mec (vraiment) très beau aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, qui représente tout ce que j’aime chez un homme et tout ce que je n’osais espérer. Autant vous dire que je ne me sens pas du tout à la hauteur et que je me demande même ce qu’il me trouve. D’un naturel plutôt réservée et fière, je ne suis pas vraiment la championne pour exprimer ce que je ressens, et si par le passé ça ne m’a pas vraiment dérangé, là je dois bien reconnaitre que ça commence à me miner.
    Et puis je me méfie un peu aussi. Vu qu’il est terriblement attirant (et que je suppose qu’il s’en doute), j’ai peur qu’au fond ce soit le genre de mec qui joue avec les filles.

    Bref, si vous êtes arrivé jusqu’à cette partie là du texte félicitation, ça veut dire que vous pourriez peut-être m’aider !

    La question est la suivante : comment faire (si c’est possible) pour essayer de transformer ce plan cul en vraie histoire ? Sans le faire flipper en passant pour une vieille fille éplorée…

    J’espère que vous saurez éclairer ma lanterne :)

Ajouter un commentaire






Les commentaires sont modérés avant publication.
Les propos inappropriés ou injurieux seront effacés ainsi que toute forme de spam.
Les commentaires plein de fautes ou écrits façon SMS ne seront pas publiés.